Vous cherchez votre chemin au milieu de la Grande Flotte des Auteurs, bienvenue ...
Vous cherchez votre chemin au milieu de la Grande Flotte des Auteurs, bienvenue ...

Des textes dans la langue de Shakespeare

AMAZING GRACE

 

est l'un des cantiques chrétiens les plus célèbres dans le monde anglophone.

Les paroles sont de John Newton (XVIIIe XIXe).

 

John Newton était capitaine d'un navire négrier et était connu pour sa débauche morale. Le 10 mai 1748, au cours d'une tempête dans l’Atlantique où son bateau faillit couler, il se convertit au christianisme et devint prêtre anglican. Il renonça au trafic d'esclaves, au point de devenir militant de la cause abolitionniste.

 

Le thème de son cantique évoque, par conséquent, la rémission des péchés par la foi en Dieu.

 

PAROLES

 

Amazing grace, how sweet the sound,

That saved a wretch like me!

I once was lost but now I'm found,

Was blind, but now, I see.

 

'Twas grace that taught my heart to fear,

And grace, my fears relieved.

How precious did that grace appear

The hour I first believed.

 

Through many dangers, toils and snares

I have already come.

'T'is grace that brought me safe thus far,

And grace will lead me home.

 

The Lord has promised good to me,

His word my hope secures;

He will my shield and portion be,

As long as life endures.

 

Yes, when this flesh and heart shall fail,

And mortal life shall cease,

I shall possess, within the veil,

A life of joy and peace.

 

The earth shall soon dissolve like snow,

The sun forbear to shine;

But God, who called me here below,

Will be forever mine.

 

Traduction

Grâce étonnante, combien est doux le bruit
Qui a sauvé un malheureux comme moi.
Jadis perdu, je suis maintenant retrouvé.
J'étais aveugle, mais maintenant je vois.

C'est la grâce qui a enseigné mon cœur à s'ouvrir
et la grâce qui a soulagé mes craintes.
Comme est précieux l'instant, où la grâce apparaît,
comme à l'heure où j'ai cru la première fois.

Alors que nous étions morts dix mille ans
Nous brillons de mille feux comme le soleil,
Il ne nous reste pas moins de jours pour adorer Dieu en
chantant
Que lorsque nous avons commencé au premier instant.

Grâce étonnante, combien est doux le bruit
Qui a sauvé un malheureux comme moi.
Jadis perdu, je suis maintenant retrouvé.
J'étais aveugle, mais maintenant je vois.

Source : Wikipedia.org

GREENSLEEVES

est une chanson anglaise traditionnelle écrite en l'honneur d'une dame aux manches vertes (de green: « vert » et sleeve : « manche »).

 

D'après une légende populaire, elle aurait été composée par le roi Henri VIII (début XVIe) à la mort d'Anne Boleyn, sa seconde épouse et mère d'Elisabeth 1ère d'Angleterre.

 

PAROLES

Alas my love you do me wrong (Hélas, mon amour, vous me faites mal)

To cast me off discourteously (De me rejeter si discourtoisement)

And I have loved you oh so long (Et je vous ai aimée de si longue date)

Dilighting in your compagny. (Faisant les délices de votre compagnie).

 

CHORUS

Greensleeves was my delight (Greensleeves fut ma lumière)

Greensleeves my heart of gold (Greensleeves l'or de mon coeur)

Greensleeves was my heart of joy (Greensleeves fut la joie de mon coeur)

And who but my lady Greensleeves. (Et qui sinon ma dame de Greensleeves).

 

I have been ready at your hand (J'ai été prêt à vos côtés)

To grant whatever thou wouldn't crave (Pour vous accorder ce que vous désiriez)

I have waged boh life and land (J'ai bouleversé ciel et terre)

Your love and goodwill for to have. (Pour obtenir votre amour et bienveillance).

 

CHORUS

 

Thy petticoat of sendle white (Vos jupes de brocard blanc)

With gold embroidered gorgeously (Brodées d'or magnifique)

Thy petticoat of silk and white (Vos jupes de soie blanche)

And these I bought gladly. (Et celles que j'achetais volontiers).

GOOD KING WENCELAS

est un célèbre chant de Noël qui raconte l'histoire d'un roi bravant le froid de l'hiver pour offrir l'aumône à un paysan pauvre pour la Saint Etienne le 26 décembre, lendemain de Noël. Pendant le voyage, son page, sur le point d'abandonner la lutte contre le froid, peut continuer à avancer en mettant ses pas dans les empreintes laissées dans la neige par le roi.

 

La légende est fondée sur la vie du Saint historique Vencelas 1er, duc de Bohême au Xe.

 

La Saint Vencelas est le 28 septembre.

 

En 1853, le compositeur d'hymnes anglais John Mason Neale écrit les paroles en collaboration avec Thomas Helmore. Le chant paraît pour la première fois en 1853 dans Carols for Christmas-Tide.  Les paroles sont écrites sur la mélodie d'un chant de printemps du XIIIe siècle Tempus adest floridum publié en 1582 dans Piæ cantiones, un recueil finlandais de chants en latin médiéval.

 

PAROLES

 

Good King Wenceslas looked out, on the Feast of Stephen,
 When the snow lay round about, deep and crisp and even;
 Brightly shone the moon that night, tho' the frost was cruel,

 When a poor man came in sight, gath'ring winter fuel.

 "Hither, page, and stand by me, if thou know'st it, telling,
 Yonder peasant, who is he? Where and what his dwelling?"
 "Sire, he lives a good league hence, underneath the mountain;
 Right against the forest fence, by Saint Agnes' fountain."

 "Bring me flesh, and bring me wine, bring me pine logs hither:
 Thou and I will see him dine, when we bear them thither."
 Page and monarch, forth they went, forth they went together;
 Through the rude wind's wild lament and the bitter weather.

 "Sire, the night is darker now, and the wind blows stronger;
 Fails my heart, I know not how; I can go no longer."
 "Mark my footsteps, good my page. Tread thou in them boldly
 Thou shalt find the winter's rage freeze thy blood less coldly."

 In his master's steps he trod, where the snow lay dinted;
 Heat was in the very sod which the saint had printed.
 Therefore, Christian men, be sure, wealth or rank possessing,
 Ye who now will bless the poor, shall yourselves find blessing.

Source : Wikipedia.org

DOWN TO THE RIVER TO PRAY        Chanson

 

As I went down in the river to pray
Studyin about that good ol' way
And who shall wear the star and crown?

Good Lord show me the way!

O sisters let's go down
Let's go down, Come on down
O sisters let's go down
Down in the river to pray

As I went down in the river to pray
Studyin about that good ol' way
And who shall wear the robe & crown?
Good Lord show me the way

O brothers let's go down
Let's go down, Come on down
Come on brothers let's go down
Down in the river to pray

As I went down in the river to pray
Studyin about that good ol' way
And who shall wear the star and crown?
Good lord show me the way

O fathers let's go down
Let's go down, Come on down
O fathers let's go down
Down in the river to pray

As I went down in the river to pray studying about that good ol way
And who shall wear th robe and crown
Good Lord show me the way

O mothers let's go down
Come on down, don't you wanna go down?
O Mothers let's go down
Down in the river to pray

As I went down in the river to pray
Studin about that good ol' way
And who shall wear the star and crown?
Good Lord show me the way

O sinners let's go down
Let's go down, come on down
O sinners let's go down
Down in the river to pray

As I went down in the river to pray
Studyin about that good ol' way
And who shall wear the Robe and crown?
Good Lord show me the way

« To be or not to be » (« Être ou ne pas être »)

 

La célèbre phrase d’ouverture de la tirade d’Hamlet dans la pièce éponyme de William Shakespeare.

 

 

 

 

 

Cette tirade est devenu le titre de plusieurs films :

 

1916 : To Be or Not to Be film américain muet d'Ed Watt

1922 : Être ou ne pas être de René Leprince

1942 : To Be or Not to Be film américain d'Ernst Lubitsch, sorti en France sous le titre Jeux dangereux

1962 : To Be or Not to Be film américain de Connie Rasinski

1983 : To Be or Not to Be film américain d'Alan Johnson, remake du film de Lubitsch

To Be or Not to Be (The Hitler Rap) chanson interprétée par Mel Brooks sur la bande originale du film de 1983

1998 : To Be or Not to Be film iranien de Kyanoush Ayari

2000 : To Be or Not to Be film belge de Peter Woditsch

2014 : GHB - (To Be Or Not To Be) film de Laetitia Masson sorti en 2014.

SEA FEVER

John Masefield

 

I must go down to the seas again, to the lonely sea and the sky,

And all I ask is a tall ship and a star to steer her by;

And the wheel’s kick and the wind’s song and the white sail’s shaking,

And a grey mist on the sea’s face, and a grey dawn breaking.

 

I must go down to the seas again, for the call of the running tide

Is a wild call and a clear call that may not be denied;

And all I ask is a windy day with the white clouds flying,

And the flung spray and the blown spume, and the sea-gulls crying.

 

I must go down to the seas again, to the vagrant gypsy life,

To the gull’s way and the whale’s way where the wind’s like a whetted knife;

And all I ask is a merry yarn from a laughing fellow-rover,

And quiet sleep and a sweet dream when the long trick’s over.

 

Pour l'anecdote : Le second vers a été récité dans Star Trek par le Capitaine Kirk !

Actualités du site :

Découvrez John Masefield (poéte cité dans Star Trek) :

"Des Textes en Anglais"

Calendrier

 

 

 

 

15 Août : l'Assomption

La montée de Marie au Ciel.

 

Les Béatitudes (Matthieu 5,3-12)

"Heureux les coeurs purs, car ils verront Dieu."

Parler - Echanger

Légendes

3 sujets littéraires au Moyen-Âge :

La matière de Rome

La matière de France

La matière de Bretagne

Palais de Mémoire

Je n'ai pas de mémoire !

Vraiment ? A Voir...

Devoir, exposé... : Comment mener des recherches ?

Envie de se prendre pour Sherlock Holmes ? Indices...

Devoir, exposé... : Méthode pour rédiger

"Elémentaire, mon cher Watson !" Pas vraiment, vraiment ou vraiment pas ?

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Véronique Dalle